Все города > Lille > JEU DE ROLE SEMI-GN - La Mascarade

JEU DE ROLE SEMI-GN - La Mascarade


82
21
мая
19:00

Dernier Bar avant la Fin du Monde - Lille
12 rue de Pas 59800 Lille France
Le jeu de rôle semi-GN, qu’est ce que c’est ? Vous êtes un joueur, et vous jouez le rôle d'un personnage dans l'univers fantastique de La Mascarade.
Vous incarnez un "semblable" (chut, nous devons préserver notre secret, ne prononcez pas le mot “vampire” en public !) lié à la Camarilla (la société des vampires), un jeune vampire, qui évolue dans le monde actuel et qui devra survivre, évoluer, et trouver sa place parmi les autres vampires de la région.

Ce n’est donc pas un jeu “sur table”, vous devez réellement incarner votre personnage lors des parties, c'est votre éloquence qui dictera les rapports de force, pas juste des chiffres sur votre fiche. Bien évidemment, il existe une fiche et des règles du jeu, mais c'est votre interprétation qui fera la différence, et ce que vous ferez de votre personnage. Les joueurs peuvent s'allier, mais aussi se détester, et se tirer dans les pattes... Souvenez-vous que votre but est de survivre et de garder votre immortalité, quitte à devoir sacrifier quelques autres personnes en route !

À la différence du GN, les combats réels ici ne sont pas de mise : pas de parades, pas de duel à l'épée...
+ d'infos : mascarade.asso.fr

Renseignements et inscriptions : conteurs_mascarade_lille@yahoogroupes.fr

Speech :
Au début de la nuit du mercredi 1 au jeudi 2 octobre 1997, un des serviteurs du Prince de France, François Villon, Ancien du clan Toreador, vous a fait parvenir une missive. Celle-çi vous « invite » à vous rendre séance tenante à la Galerie Emmanuel Perrotin, dans le Marais. L’endroit où est exposé, entre autres, le célèbre tableau « Le tricheur à l’as de carreau » de Georges de la Tour… La raison de la convocation n’est pas indiquée, mais vous avez, hélas, une ou deux idées quant au motif pour lequel le Prince vous convoque, et priez ardemment pour que cela ne soit aucune de celles qui vous viennent en tête. Votre absence serait un aveu de culpabilité, que vous ne pouvez vous permettre. Cela ferait de vous au mieux un fugitif, signifiant très
certainement la fin de votre existence, dans une semaine, un an, un siècle. Vous vous rendez donc, contraint et forcé à la galerie, car c’est la seule attitude à avoir pour espérer vous en sortir…